Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du CRRIAM

Analyse structurelle d'un dialogue

12 Février 2013 , Rédigé par crriam Publié dans #Analyse structurelle des conversations

Voila probablement la partie la plus compliquée a mettre en oeuvre.

 

A ce jour, aucun programe ne donne l'illusion parfaite de parler  avec un humain. Car ici, nous parlons bien de parler, d'avoir un veritable dialogue, pas de commande vocal !

La commande vocale servira uniquement de télécommande, lors d'un dialogue, le robot posera des questions, répondra à celle de l'utilisateur, relancera le dialogue sur tel ou tel sujet suivant les circonstance.

 

Qu'est ce qui fait un bon dialogue ?

 

Un savent mélange d'écoute et d'affiramtion.

 

En effet, lors d'un dialogue, les deux protagoniste échanges des informations, des questions, donnes leur avis ou demande celui de l'autre.Les deux doivent être acteur et moteur du dialogue tour a tour, c'est ce qui fera la richesse du dialogue.

 

Parler avec quelqu'un, c'est avoir l'impression d'être écouté, mais aussi écouter l'autre.

 

Votre robot devra donc être capable de tenir un dialogue, suivant la personne qu'il aura en face de lui.

 

On peut définir un dialogue de la sorte :

 

Question 1

Réponse a 1 enchainant question 2

réponse a 2

rebondissement sur un autre sujet etc.

 

Exemple :

 

robot - Salut (question 1)

utilisateur -Bonjour, tu vas bien ?

robot -Oui, merci et  toi ?

utilisateur - Bof, un une petite grippe.

 robot - Hola, la grippe est dangeureuse, as tu vu un docteur ?

utilisateur - non, pas encrore, il est en vacance

robot - Des vacances, voila qui me ferais du bien a moi aussi

etc.

 

Mais un dialogue, c'est aussi souvent deux monlogue mis cote à cote.

 

Exemple :

 

-J'aime bien harry potter

-Moi ce qui me facine dans le monde de Rolling, c'est la richesse de son univers

-Ron wealsey me fait hurler de rire

-Le chateau est envoutant, ses passage secrets me font réver

Etc.

 

On s'apperçoit dans cet exemple que bien que parlant du même sujet, la conversation est totalement monologuique

 

Nous pouvont utiliser cet aspecs du dialogue, en utilisant un caractères * definit pour chaque sujet de conversation.

 

Si le robot ne reconnais aucun mots, il renverra ses propres monologues. C'est une technique souvent utiliser par les robot spameur publicitaire des tchats qui renvois vers des site de culs. Ils donnent l'illusion vague d'un dialogue, mais ne reconnaissent aucun mots ni phrase. ils font leurs monologues est envois sur un lien.

 

Et il reste une dernière forme de dialogue :L'écoute

 

Dans ce type de dilaogue, un seul parle veritablement, l'autre écoute et ne répond que par quelques mots bref.

 

- Tu vas bien ?

- Non, je suis en plein divorce

- ha mince

- Oui, mon mari me trompe

- a bon ?

- je l'ai surpris avec une autre

- hum effectivement.

- je rentrer du boulot et je suis tomber sur eux dans la chambre

- houa

- je te dis pas dans quel etat j etais

- oui j imagine !

etc.

 

On remarque que celui qui écoute, ne relance pas vraiment le dialogue, il se contente de répondre, laissant l'autre "raconter sa vie" ou même l'encourageant a poursuivre.

 

 

Conclusion, un dilaogue naturel et appréciable doit etre fait de 33% d'écoute, 33 % de veritable dialogue et 33% de monologue. Ce qui finalement allége la charge de codage.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article